L’entretien professionnel : un révélateur du potentiel pour un épanouissement de carrière

image Performance By The Talents épanouissement de carrière par Von Goethe
0

L’entretien professionnel : un révélateur du potentiel pour un épanouissement de carrière

#TalentDevelopment #epanouissement #carrière

Chaque semaine, Performance By The Talents vous donne rendez-vous avec une citation inspirante qui résonne avec ses valeurs et fait donc sens.

Performance By The Talents vous éclaire, guide et accompagne, tant dans la détection des talents, l’engagement dans leur job, le développement dans leur carrière et leur épanouissement dans une QVT (Qualité de vie au Travail), que dans l’attractivité de la Marque Employeur.

La semaine dernière, c’est une citation de Norbert Alter qui nous a permis d’évoquer la problématique du mal-être tant par les conditions de travail impactant sur le physique et notamment les TMS (Troubles musculo-squelettique) que par le stress ressenti, les TPS (Troubles psychosociaux), l’ennui et autres sources de RPS. Face à ce fléau, il est de la responsabilité de l’employeur d’instaurer une réelle QVT, mais également de prendre conscience des enjeux de celle-ci, au-delà des aspects réglementaires, émanant de la direction, portée par la DRH, relayée par les managers et intégrée par tous les talents. Cette QVT doit intégrer outre la prévention des RPS, un mode de management adapté, une organisation tournée vers les préoccupations et les aspirations des talents en matière de bien-être au travail … et le triptyque favorable à ce bien-être dans chaque fonction : une latitude décisionnelle élevée dans la fonction, une demande psychologique mesurée évitant toute pression excessive malsaine et un fort soutien social.

 

Cette semaine, nous vous proposons de découvrir une citation de Johann Wolfgang Von Goethe, qui nous permet de vous évoquer le Talent Development avec lequel Performance By The Talents vous accompagne pour révéler le potentiel de vos Talents pour un épanouissement dans leur carrière professionnelle.

Le développement des compétences pour un équilibre vie professionnelles et vie privée, au cœur des préoccupations des talents

Face aux mutations technologiques, à la transformation numérique et aux adaptations nécessaires pour appréhender les contraintes du marché du travail, les talents et plus particulièrement, selon une étude Hays en janvier 2018, les générations Z considèrent l’évolution de leurs compétences comme une de leurs préoccupations principales afin de leur assurer une agilité et de maintenir leur employabilité.

Dans la continuité, ils placent en premier lieu une préoccupation complémentaire, qui reflète l’évolution de leurs aspirations, car elle repose sur leur équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée. L’étude IPSOS réalisée en 2017 pour Revolution@Work confirme que cette recherche est plébiscitée par 64% de la génération Z.

Ce n’est pas étonnant que, selon Deloitte en 2016, le sens trouve sa signification par les principaux critères suivants : apprendre de nouvelles choses (16%) favoriser la transmission des compétences (14%) ainsi que la reconnaissance (14%).

Ces aspirations s’inscrivent ainsi dans un souci d’associer la réalisation de soi et la satisfaction des attentes de l’organisation, et elles correspondent à une évolution de la notion de fidélité qui ne correspond plus à une loyauté ni à un dévouement, mais devient une fidélité morale associée à l’organisation que le talent a choisi, en cohérence avec ses valeurs, dans un projet lui permettant de satisfaire à ses aspirations professionnelles, et notamment de renforcer et d’acquérir des compétences, de parfaire son agilité dans un environnement innovant propice à la créativité, à l’autonomie et à un esprit collaboratif au sein d’une équipe soudée avec des relations saines.

Les talents recherchent ainsi un développement de leurs compétences et souhaitent grandir dans une organisation, c’est-à-dire évoluer positivement avec de nouvelles compétences leur permettant un épanouissement avec leurs pairs. Cette notion aura d’autant plus d’importance, qu’elle aura un impact sur leur fidélité, dont le facteur n’est plus lié à l’angoisse du lendemain, ni à la peur du changement mais plutôt à la recherche d’un épanouissement constitué par un alignement des valeurs à la culture, d’un enrichissement de ses Hardskills et Softskills et d’un bien-être au travail dans un environnement bienveillant.

Dans ce contexte, toute organisation doit veiller à bâtir une culture clairement identifiée, véhiculée et communiquée, une stratégie humaine en cohérence et un mode de management adapté favorisant l’attractivité et la détection des talents et, en l’espèce, privilégiant la communication, l’esprit collaboratif au sein d’une équipe solidaire et habité d’un soutien social, et enfin, la créativité afin de favoriser l’entraide, l’échange d’expérience, l’agilité et ainsi l’émancipation et le développement de potentiels détectés en amont qui ont besoin de confiance et d’autonomie pour s’exprimer librement.

Les managers à l’écoute des talents

Pour ce faire, ne revenons pas sur les qualités requises du manager en termes de leadership fédérateur, conscient et inspirant favorisant l’écoute, l’implication, la motivation pour permettre l’engagement autour de projets transverses, au cœur d’une cohésion d’équipe de talents homogènes, complémentaires et solidaires d’où émanent des idées et initiatives. Au-delà de ces qualités essentielles attendues d’un manager, il en existe une exprimée et plébiscitée à 85% selon Hays par tous les talents, à savoir la communication en direct, en dépit des moyens numériques.

Ainsi, au-delà des entretiens d’évaluations effectués souvent par « obligation » légale (malheureusement), pour lesquels dans la forme actuelle les talents ne sont pas fans (Cf. étude Deloitte en 2016), les talents ont besoin non seulement de feedbacks réguliers tant sur le quotidien, la gestion de projet, la stratégie de l’entreprise et leurs préoccupations personnelles, assortis de compliments selon un procédé constructif et positif (comme nous le préconisons en adoptant le modèle de LOSADA) ainsi que de reconnaissances quantitatives et qualitatives liées à l’implication, aux actions effectuées et aux résultats avec une orientation aptitudes, compétences et facteurs de motivation.

L’entretien professionnel, carrefour des orientations

Mais, dans le cadre du Talent Development, outre le développement personnel de chaque talent dans le cadre de sa fonction, il est également majeur de mettre en perspective le projet professionnel des talents dans le cadre de l’entretien professionnel biannuel (instauré depuis 2014, et obligatoire de facto depuis 2016 et pas assez pratiqué ou effectué dans un amalgame avec l’entretien d’évaluation par les mêmes personnes), sans pour autant négliger des points intermédiaires. Ce point concernant le projet professionnel est l’occasion d’assurer le maintien de l’employabilité, de mesurer l’agilité pour entrevoir des évolutions de la fonction, voire de la carrière, de confirmer ou de parfaire la voie professionnelle, d’anticiper les mutations, de révéler des potentiels, de confirmer les aspirations, etc. …

Le développement des compétences occupe une place prépondérante parmi les préoccupations comme l’équilibre de vie comme le souligne l’étude Hays de 2018, mais elle constitue aussi le 1er vecteur de ce qui fait sens pour les talents selon l’étude Deloitte.

Cette préoccupation et ce vecteur de sens sont également rendus nécessaire par un contexte de mutation requérant une adaptabilité lorsque l’on sait que près de 50% des jobs d’aujourd’hui n’existeront plus dans 10 ans et que 60% des jobs dans 10 ans n’existent pas encore selon des études de l’@université d’Oxford et Adecco.

Les talents en ont conscience puisque selon l’étude IPSOS 2017 pour Revolution@Work,  64% des jeunes français assurent qu’exercer plusieurs activités professionnelles en même temps sera la norme dans 10 ans.

Conclusion

Toutes ces démarches managériales et pilotées par les RH orientées conformément à la stratégie humaine sont tournées spécifiquement sur le développement de la carrière de chaque talent en intégrant ses aspirations, son potentiel, sa personnalité, ses aptitudes et son projet comme le rappelle notre citation de cette semaine « Traitez un individu comme il est, il restera comme il est. Traitez le comme il doit et peut devenir, il deviendra ce qu’il doit et peut être. »

Cette gestion prospective de la carrière permet d’anticiper les mutations, d’accompagner chaque talent et d’ajuster les organisations face aux impacts des évolutions numériques, technologiques, réglementaires et culturelles des process.

Un Talent recruté, engagé et respecté, a besoin de s’épanouir par le développement de ses aptitudes, de ses connaissances et de ses compétences, afin de pouvoir s’exprimer au sein d’une équipe et de projets, et ainsi, de contribuer à l’amélioration continue de l’organisation.

Performance By The Talents vous y accompagne en Donnant du Sens à la Stratégie humaine.

Découvrez notre startup audacieuse et consultez les pages consacrées à notre approche inspirante et innovante, le Talent Development http://bit.ly/byperfDvp  un révélateur et un boosteur de carrière par le développement des potentiels pour un épanouissement des Talents dans leur carrière professionnelle.

© Performance By The Talents 2017 ®

Commenter l'article

LinkedIn
Facebook
Twitter