Comment devenir un leader « authentique » ?

Performance By The Talents sur le leader authentique
0

Leadership et authenticité

#leadership #managementcollaboratif #authenticité

Notre Vision

? Êtes-vous un leader authentique, comme les équipes engagées les aiment ?
Doit-on rappeler les qualités requises d’un leader authentique qui fait kiffer les équipes ?

Le leadership se caractérise par ses qualités et ses valeurs humaines (Softskills) et dans sa fiabilité qui se fonde sur sa capacité à agir conformément à ses paroles et ses discours en toute cohérence.
Cette congruence inspire la confiance et le respect qu’il accorde également aux Talents qu’il guide et fait briller en les impliquant, par un management inclusif et bienveillant, dans des projets où ils peuvent exprimer tout leur talent, avec le droit à l’erreur, et leur créativité.

Le leadership a cette humilité de reconnaître les qualités de ses Talents en les mettant en valeur et en leur attribuant des compliments et des gratifications collectives sur la base d’une réussite collective et de leur contribution.
Il a cette capacité à détecter le potentiel de chacun et met en confiance chacun pour lui donner l’opportunité de l’exprimer par engagement et plaisir et de s’épanouir.

Il accompagne chacun dans l’évolution de sa carrière tant dans le maintien que dans l’amélioration des compétences en fonction des besoins internes et des axes d’amélioration pour anticiper les mutations ou pour saisir de nouvelles opportunités.

© Performance By The Talents 2017 ®

L’Article

Le 13 Septembre 2017 by guillaume Alvarez  at Harvard Business Review

En combinant les mots, les actions, les environnements de travail et les expériences avec l’authenticité, les dirigeants peuvent véritablement créer une culture de la confiance à laquelle les salariés aspirent aujourd’hui.

Le nouveau P-DG d’une société de conseil mondiale voulait se connecter avec ses employés, partager sa vision et communiquer la culture qu’il souhaitait voir appliquer à son organisation. Avec les meilleures intentions, il a envoyé une newsletter mensuelle. Après un certain temps, il en a mesuré les résultats et a découvert que 90% des personnes ne l’avaient même jamais ouverte.

A l’âge de l’information, les mots – sur lesquels les dirigeants comptent si souvent s’appuyer pour affirmer leur leadership – n’ont pas l’impact voulu. Les grandes organisations ont de la difficulté à se développer, se battent pour créer une « disruption » avant d’être « disruptées » et recherchent avec excitation les fondamentaux pouvant donner naissance à de nouvelles idées. Mais elles sont souvent démunies quand il s’agit de communiquer l’orientation et de valoriser les gens. Ce manque de connexion contribue à l’érosion de la confiance – une confiance pourtant indispensable pour encourager la prise de risque requise pour innover (lire aussi la chronique : « Le leader collectif : le pouvoir par la confiance »).

Manque de fidélité

Un manque de confiance est mis en évidence par la faible fidélité des employés à l’égard de leurs organisations. Le qualificatif utilisé par PwC à l’égard des milléniums, qui constitueront les trois quarts de la main-d’œuvre mondiale d’ici à 2025 est « fidélité-light ».

– Plus de 25% s’attendent à avoir six employeurs ou plus (au cours de leur carrière)

– 38% actuellement en poste affirment qu’ils recherchent activement un nouvel emploi

– Seulement 18% s’attendent à rester à long terme avec un employeur

(…)

 

 

 

Si vous souhaitez lire la suite, consultez le site ci-dessous

https://www.hbrfrance.fr/chroniques-experts/2017/09/16849-devenir-leader-authentique/?utm_source=dlvr.it&utm_medium=facebook

© Getty Images

 

Commenter l'article

LinkedIn
Facebook
Twitter