Management Bienveillant VS Management Clivant. Match !

Performance By The Talents sur Management bienveillant VS Management clivant
0

Management Bienveillant VS Management Clivant. Match !

#managementbienveillant #leadership #QVT

A gauche, le Management Bienveillant, poids plume, une agilité dans le leadership. Tel un guide, il favorise un management collaboratif accordant sa confiance à son équipe de préparateurs, de créateurs, de développeurs et de mise en œuvre de la stratégie. Il peut laisser s’exprimer les membres de son équipe, les Talents, qui s’impliquent et s’engagent et s’épanouissent tellement leurs valeurs sont partagées avec la culture de l’organisation et leur potentiel s’exprime librement dans le cadre de projets créatifs dont ils sont les protagonistes.

Les atouts de ce manager sont la force de proposition pour le développement, sa force d’adhésion pour la cohésion et sa force d’adaptation pour l’intégration auprès de son équipe au service de la performance sociale. Ces atouts permettent de rendre ses membres responsables et intrapreneurs dans une Team où ils se trouvent valorisés et récompensés pour leur engagement, leur créativité et leur fidélité dont ils témoignent sur la toile pour faire grandir la Team.

A droite, le Management clivant, poids « lourd », parfois « très lourd » dans ses pratiques, à porter atteinte à la dignité humaine et à la santé des Talents qui l’entourent, que dis-je, ils sont juste considérés comme des « porteurs d’éponges » par ce type de Manager. Mais, l’éponge devient sèche tellement les cadences sont élevées et inatteignables ou que le niveau de stress est permanent avec une demande psychologique élevée, sauf à porter atteinte au cerveau, aux tendons ou aux muscles tellement l’environnement psychologique et/ou physique les contraignent à sortir du ring. Au moindre retour, ils sont contraints à mettre un genou sur le ring, pour être humilié, achevé ou éjecté, sans défense. Mais, le « fameux effet boomerang » que nous avons déjà évoqué s’opère, puisque les « sponsors » (clients) jettent aussi l’éponge ne cautionnant plus ces pratiques qui salissent leur image. Le Management clivant doit déclarer forfait car il ne dispose plus de crédibilité ni de ressources pour avoir une équipe autour de lui.

Trêve de parodies, même si elles sont très réalistes, pour preuve, avec un focus sur un PDG bienveillant, pour lequel il convient de s’attarder ainsi que sur les Talents qui l’entourent dont nous partageons et cautionnons les pratiques, et ce bien au-delà de l’aspect financier, ce point étant la conséquence de la qualité du management que nous pratiquons et déployons. Ainsi, Monsieur @Jean-Louis Brissaud, PDG de la société @Starterre, avait confirmé en octobre 2017 par les actes, que le management collaboratif constituait bien un levier de performance, puisque son entreprise a versé une gratification de fidélité d’un montant de 1,6 millions d’euros aux 103 collaborateurs. Plus encore, la société affiche une progression de 28 %. Il n’y a pas de hasard. Le management bienveillant ne constitue pas un coût mais au contraire un vecteur de performance sociale.

Comme le dit, ce PDG, « ce mode de management ne correspond pas au fonctionnement de nombreuses sociétés occidentales qui managent avec une très forte pression ». Justement, une émission TV avait rappelé les chiffres alarmants : un quart des salariés va travailler avec la boule au ventre, plus d’un tiers (36 %) affirme avoir fait un burnout et 43 % ressentent des douleurs à cause de leur métier. Alors que des études confirment que 62 % des français sont globalement stressés et seulement 20 % sont engagés.

Alors que le travail se veut être source d’épanouissement, de réalisation de soi et de créativité, pour certains ce n’est pas toujours la santé même dans une société qui peut paraître idéale.

Derrière la notoriété de certaines entreprises se cachent parfois des méthodes de management ravageuses. No comment … Le silence est le meilleur des commentaires puisqu’il n’y a pas d’échanges possibles avec ceux qui justifieraient ou défendraient de telles pratiques.

Et vous dirigeant, leader, manager, êtes-vous prêts à prendre ces risques qui ne sont pas toujours maîtrisés ? 

Ou, en prenant plus de recul, ne faudrait-il pas anticiper et prendre conscience des enjeux, même à moins grande échelle, de tous les dommages collatéraux que ces risques induisent, tant en termes de recrutement, d’implication et d’engagement des Talents, de leur développement et épanouissement, de la fidélisation des Talents et des clients, de l’e-réputation, de l’attractivité de la marque employeur et de la marque de l’entreprise, … et de la santé de vos talents et de votre entreprise.

Face à ses risques, l’entreprise se doit de trouver des clés pour entreprendre une démarche proactive destinée à mettre en place un management plus collaboratif et bienveillant favorisant l’implication, l’engagement et le développement des potentiels dans une gestion de carrière adaptée faisant briller la marque employeur.

Porteur d’un management participatif et inclusif, Performance By The Talents vous apporte les clés pour répondre à vos préoccupations et vous accompagne pour vous extraire de situations douloureuses, afin de favoriser le développement de votre entreprise et des Talents qui la composent.

© Performance By The Talents 2017 ®

 

Commenter l'article

LinkedIn
Facebook
Twitter